Ces adolescents (Episode I)


Oui, oui croyez-en le titre je suis une ado. (Ne partez pas encore). Quand je vous dis « ado » vous pensez sans doute à tout un tas de trucs, boutons, acné, mauvais caractère, cheveux à la Justin Bieber, appareil dentaire, votre gamin désagréable qui s’enferme dans sa chambre pour écouter du hard rock, ou sa soeur qui chante toute la journée les chansons de Katie Perry devant son mirroir et qui vous empêche de passer votre dimanche tranquilou. Ou sinon l’autre version les gens pensent aux cailleras du 9-3 « Si si tavuu bien ou koi on gèr mon reuf on a trop nikéééé le bizness » (S’il vous faut du temps pour décrypter ce code de langage, c’est normal).

Alors voilà quand on est ado on a le droit entre être la jeune fille en fleur ou la grosse sauvage qui jette des pierres sur les voitures de police. Etudions le premier cas.

Comprendre son ado dépressive.

« J’arrive pas à y croire, je suis au bord du suicide. J’étais à son concert et il m’a même pas regardé. Je veux dire, je suis quand même trop canon. Même Brian il l’a dit. J’vais me suicider. En plus y’a personne qui m’écoute, ça va, j’en ai marre ». Si c’est (en gros, hein) ce que vous entendez tous les soirs ce message est pour vous. Pas de panique, pas de panique. Les adolescent (comme tout le monde le sait) sont bourrés d’hormones. C’est un peu le périphérique parisien à l’heure de pointe c’est pourquoi ils peuvent passer du rire aux larmes en moins de 10 secondes chrono. Fascinants ces ados. Alors votre jeune fille en fleur aura tendance à extrapoler les situations dans le genre « Brian et moi ça faisait quand même super longtemps qu’on était ensemble et il me trompe avec cette pétasse! On s’était dit que lui et moi c’était FOREVER pourtant ». (Votre ado qui sortait avec Brian depuis 3 jours)

Ah, il s’en passe des choses dans la vie d’un ado. Et surtout dans sa tête. J’vais parler en ma personne maintenant. Il y a un stade (plus ou moins long selon les personnes). On est dans le tunnel mais on en voit pas le bout. On pense que tout le monde il est méchant et que de toute manière la vie c’est de la merde.

Si vous en avez marre: d’entendre votre gamin se plaindre, que votre fille  mette des talons de 30 centimètres pour acheter du pain, qu’il sèche les cours, qu’il fume de la beuh (Ah n’oublions pas ça aussi, LES JEUNES SE DROGUENT), qu’il dépense tout votre argent pour acheter des Beats (il paraîtrait que ce soit le meilleur casque audio de la terre: foutaises). J’ai la solution au problème.

La recette pour avoir un enfant parfait. 

15 cl d’Acide

1 pincée de sel

Du sirop de menthe

Une chaise

Une corde solide

Une pince

Allez chercher votre enfant à la sortie du lycée. Installez le sur une chaise. Et ajoutez dans son verre un peu de sirop de menthe (pour qu’il ne se doute de rien et pense que vous êtes la plus gentille des mamans). Ficelez bien la viande avec de la corde de manière à ce qu’aucune partie ne se sépare. Ensuite, une fois la viande attendrie versez généreusement l’acide sur la partie supérieure. De manière à ce que la tête soit bien imprégnée. Assaisonnez.

Publicités

6 thoughts on “Ces adolescents (Episode I)

  1. kristobalone

    Décidément les ados sont bien tous les mêmes…Les mêmes que leurs parents 25 ans plus tôt. J’ai bien aimé ce billet, j’y ai pensé à la plus jeune de mes filles (14 ans) que je surnomme Miss Hormones (en secret, hein!).
    Un autre conseil aux parents, (et accessoirement aux meurtriers en prison), soyez patients, vous en avez pris pour vingt ans, ça finira par passer.
    😉

  2. epsilon@1984.org

    mdr sinon ya les médocs pour les gamins hyperactifs (ritaline ou concerta) pour rendre les parents heureux d’avoir eu des gosses et les gosses heureux de rendre leurs parents heureux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s