Je voudrais pas crever


« Je voudrais pas crever
Avant d’avoir usé
Sa bouche avec ma bouche
Son corps avec mes mains
Le reste avec mes yeux
J’en dis pas plus faut bien
Rester révérencieux
Je voudrais pas mourir
Sans qu’on ait inventé
Les roses éternelles »

Un peu de poésie dans ce monde de brutes. Voilà un cours extrait de « Je voudrais pas crever » de Boris Vian. Les sentiments qui font tourner les têtes, le désir qui fait s’élever les coeurs…L’AMOUR.

Dîtes-moi ce que vous en pensez.

Publicités

2 thoughts on “Je voudrais pas crever

  1. kristobalone

    J’aime bien ce genre de poésie où le lecteur en prend plein le cœur. Depuis que j’ai le privilège de faire un peu de chroniques littéraires j’ai reçu quelques recueils de poésie contemporaine. C’est un art qui m’a surpris par sa puissance (parfois, hein…) Je suis d’ailleurs actuellement en train d’en lire un que je vais chroniquer bientôt: Les saisons dévorantes, de Anne-Emmanuelle Fournier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s